New-Orleans #5

Vous connaissez tous Mardi gras, les crêpes, les déguisements (allez, vous vous êtes bien tous une fois fait une crête de punk peinturluré en vert fluo !). En France y’a celui de Dunkerque qui est très très réputé, avec ses codes et tout ça.

66170013

Alors imaginer ça, mais avec moins de code, pendant 1 mois, quasi tous les jours, de la musique absolument partout, des gens qui dansent sans arrêt, des déguisements de dingues, des indiens, des chiens fluo, des chars, des grosses fanfares, de la bière, des colliers de perles, le soleil, une ambiance de grosse folie et des paillettes, beaucoup, beaucoup de paillettes.
Bienvenue à NOLA !

Le Mardi Gras, c’est l’événement de l’année. Toute la ville s’y prépare toute l’année pour un spectacle de feu et sans couac le jour J. Je me rappelle entendre une fanfare en pleine rue en janvier dans le Lower ninth. C’était en fait des élèves du collège voisin qui répétaient leur défilé : musique et danse, et franchement, pour une repet’, ça envoyait déjà !

66170009

Au camp, tout le monde s’activait pour fabriquer son costume, le sol était recouvert de paillettes, peinture… Moi j’me suis rendue compte le jour J que mon costume de sirène était trop petit (humhum, pourquoi j’ai pas essayer avant ?? Et pourquoi j’ai mangé trop de gâteau depuis 2 mois ??), alors c’était non déguisée que j’y ai assisté.
Pendant les semaines précédentes le Mardi, il y a des parades en ville, un peu comme celle qu’on a l’habitude de voir, à thème souvent, tout le monde est convié, costumé ou non, ça défile dans la rue, les chars sont fait maison et sont plus créatifs les uns que les autres, ça danse, ça danse et c’est la folie douce ! Pas de chichis ici !

66170010

66170011

Puis arrive le grand jour. Les rues sont prises d’assaut, il faut se trouver un bon spot pour voir les chars défiler. Il a une émulsion de dingue, toute la ville attend ce jour. Tout se fait dans le respect, pas de débordements, c’est assez impressionnant vue le nombre de gens regroupés en ville pour cette journée. (Bon, faut dire que cette fête remonte à 1699 en Louisiane, oui oui…)
Y’a des barbecs partout et de la bière à foison, des King Cake, des enfants, tout le monde dehors !

 

Et puis alors, commence la parade. D’énormes chars défilent, tous sur un thème précis (personnages mythologique, célébrités,…) à l’intérieur des chars : des gens costumés et recouverts d’un visage blanc. Ils vous lancent des colliers de perles, des bonbons, des badges, bref, plein de bubus que les enfants s’empressent de récupérer (les grands aussi j’avouuuuue).
Ces chars sont suivis par des fanfares (celles des écoles du coup très souvent), qui mettent une ambiance de feu, on en vient presque à vouloir aller danser avec eux !
J’ai même eu la chance de pouvoir défiler moi aussi avec les écossais (notre ami Tim joue de la cornemuse), c’était vachement fun !

66170008

A minuit, nos amis nous disent « il faut absolument aller sur Bourbon Street, voir « The Final Parade« . Mais KESKECé ? C’est la police et son camion de nettoyage qui viennent dire à tout le monde qu’il est l’heure de rentrer chez soi. J’ai d’abord cru à une blague. A minuit, nous y étions donc, attendant sagement.
Les sirènes ont retentis, les voitures de police étaient bien là, il y avait même la police à cheval qu’on croisait souvent en ville. Ils étaient bien là, et en réalité, il paradait eux aussi, vitres ouvertes, le sourire aux lèvres, ils étaient acclamés par la foule en délire remerciés pour leur présence au quotidien. Qu’est ce que c’était drôle et complètement incongru ! Je crois que c’est vraiment eux les stars du Mardi Gras. Le camion de nettoyage passe, et tout le monde reprend la rue d’assaut.

Mardi Gras est alors officiellement terminé. 

66170015

66170016

Puis, le dimanche qui suit (et ceux d’après jusque juin)  se sont les Second Line qui défilent. Elles ne sont pas dans le centre ville, mais à l’écart. Plus pour les habitants de la ville. Moins touristiques donc. On retrouve ici les brass band, et on ne va pas se le cacher, il n’y a que des black qui défilent !
L’ambiance est toute autre, c’est très chaleureux, plus vrai peut être, moins dans la démonstration. C’est aussi ici que l’on peut croiser les Indians (malheureusement, je n’en aurait pas vu). Si vous connaissez la série Trémé, c’est plus cet esprit que l’on retrouve. Sur le bord des routes, les pick-up truck sont alignés et c’est barbecue à l’arrière. Si vous voulez un vrai aperçu de l’ambiance de folie, voilà une petite vidéo, beaucoup plus parlante :

66160035

66160033

66160030

ghxdyrjv

66160022

66160024

66160032

66160034

C’est une fête tout à fait extraordinaire, et je me rend compte de la chance que j’ai d’avoir pu vivre tout ça. cependant, si je devais être tout à fait franche, la grosse parade, malgré sa dimension internationale, est celle qui m’a le moins touché. En effet, on se rend bien compte des différences raciales/sociales lors de ce défiler. Une quasi totalité de blancs sur les chars, et les blacks relayés à terre aux fanfares et aux cheerleaders. Le contraste est fort et ça fait un peu mal au cœur. Les gros événements mettent encore plus ces différences en avant.

A la fin de tout ces événements, la ville se repose un jour ou deux, et la folie reprend, le rythme de cette ville qui ne s’arrête jamais est de retour. Musique dans la rue, brass band…La saison des festivals arrive aussi. Et au chaud dans les maisons, on prépare déjà le Mardi Gras suivant.

Et puis évidemment, Monique avait capturé tout ça :

Toutes ces images sont capturées à l’appareil jetable. Une bonne raison pour y retourner et faire de meilleure photos. :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s